About

Anne Thomas

TOUR CULINAIRE n.m. Promenade guidée pendant laquelle vous visitez plusieurs endroits et goûtez à des spécialités différentes pour obtenir une idée du paysage gastronomique d’une ville

Actuellement Berlin by Food est un one-woman show. La woman c’est moi - Anne – Berlinoise d’origine franco-américano-anglaise qui a fait des études d’allemand et de russe et aime manger. Quand je ne fais pas la guide, je travaille comme journaliste, traductrice et coordinatrice des Stolpersteine de Gunter Demnig, un projet qui commémore les victimes de l’Holocauste. Avec mon côté éclectique je suis votre guide idéale! J’habite à Berlin depuis presque 10 ans et j’ai parcouru la ville en mangeant. Je peux vous parler des meilleurs restaurants, des Eckkneipe en voie d’extinction (dépêchez-vous de boire votre Berliner Pils et Molle tant qu’il est encore temps !), je peux vous dire où trouver une glace végane divine, un smoothie à l’avocat « to die for », une part de pizza qui vous catapultera en Italie. Je peux même vous suggérer où vous rendre pour manger les meilleures currywursts ou kebabs - même si je suis végétarienne depuis années.

A Berlin by Food, nous vous faisons découvrir l’autre Berlin - des falafels qui mettent l’eau à la bouche, du houmous qui rivalise avec les saveurs du Moyen-Orient, des gözlemes dont s’enorgueillirait une maman turque, des pâtisseries auxquelles même un Français ne saurait résister, des pizzas qu’un gamin napolitain adorerait.

Bon, j'exagère un peu mais aujourd’hui Berlin est une explosion de saveurs et ces food tours sont là pour vous le prouver, ainsi que pour vous donner une idée des circonstances socio-politiques de la ville.

La capitale allemande est une ville fragmentée, au passé troublé. Mais aujourd’hui, c’est aussi une ville vibrante, en permanente évolution. Les immigrés y arrivent toujours, fuyant les conflits, les persécutions politiques, les discriminations et la misère.

L’immigration est une des meilleure choses qui puisse arriver à l’univers culinaire d’une ville. Les Londoniens auraient eu du mal à survivre en ne mangeant que des baked beans, des anguilles en gelée ou du chou cuit ! New York ne serait pas New York sans les bagels et les pizzas importées d’Europe. Même Paris, dont la réputation gastronomique n’est plus à faire, a gagné en substance et en originalité depuis l’arrivée de cuisiniers chinois, marocains ou vietnamiens.

Le temps où Berlin se nourrissait uniquement de saucisses, de patates et de chou est heureusement révolu ! On imagine le soulagement des gourmands berlinois à l’arrivée des Turcs avec leur lahmacuns et soupe aux lentilles (car oui, il existe des alternatives aux kebabs!) et quand, plus tard, les Syriens et Libanais ont importé le baba ganoush et les manakiches.

Merci aussi aux Australiens qui ont trouvé Londres trop cher et ont ouvert des cafés partout, révolutionnant la scène berlinoise. Le specialty coffee et les flat whites sont bien installés. Si ce n’est pas votre «tasse de thé» nous vous trouverons un espresso italien bien serré ou une Tasse Kaffee à l’allemande, avec peut-être un morceau de gâteau? (S’il y a une tradition culinaire allemande qui mérite d’être exportée c’est le Kaffee und Kuchen l’après-midi). Mais si vous préférez le thé, il y a des salons de thé japonais qui valent le détour.

Vous êtes plutôt sucré que salé ? Alors passons directement au dessert - aux glaces, aux baklavas à la pistache, au délicieux cheesecake, parfois même meilleur qu’à New York !

Envie de petit déj ? Allons dans une croissanterie déguster le croissant le plus croustillant outre-Rhin ou prenons une bretzel. Si vous avez envie de pancakes, suivez moi, et nous irons là où on sait vraiment les faire, où on sait vraiment les faire, moelleux, tendres et nappés de sirop d’érable.

Bien manger, c’est aussi boire un bon verre. Nous pourrions aller dans un bar à vin prendre un verre de Riesling - peut-être le meilleur blanc d’Allemagne ou même du monde. Si vous préférez la bière, pas de problème - nous sommes en Allemagne après tout. Et pour ceux qui voudraient boire un jus d’orange, c’est tout frais pressé que vous pourrez en trouver à Sonnenallee.